Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


2019-2020
News
Coupe de France : Rhône Eyrieux sort avec les honneurs
< | >

Coupe de France : Rhône Eyrieux sort avec les honneurs

Publié le 28 octobre 2019 par

Coupe de France : Rhône Eyrieux sort avec les honneurs

Pour ce quatrième tour de Coupe de France Nationale (historique !), Rhône Eyrieux accueillait une équipe de Bourgoin qui évolue désormais en Nationale 1, après deux montées consécutives. Si la hiérarchie a été respecté, nos bleus ont chèrement vendu leur peau. Il faut bien dire qu’à la pesée nos petits bleus affichaient un certain déficit de poids, de centimètre et d’expérience (!), en ajoutant que Sacha Dragic avait décidé pour l’occasion de ménager Jordan Chazallet et Djibril Séné, en plus de l’absence de Ludovic Pionchon. Cela a fait la part belle aux jeunes, avec par moment une équipe de moins de vingt ans sur le terrain, et la mise en valeur de la formation du club.

C’est en présence de Mr Perchet, président du comité et de Mr Baude, président de la COC à la FFHB que le coup d’envoi a été donné. Les berjaliens ont d’emblée signé un 2-0, pour bien montrer qu’ils n’étaient pas venus pour faire de la figuration. Mais les jeunes de Rhône Eyrieux ne vont pas se laisser impressionner par le bloc défensif adverse, et trouver des solutions soit en poste de pivot par Julien Lefèbvre, très efficace samedi soir, soit sur les ailes par Etienne Chazot. Les arrières ardéchois arrivaient même à transpercer la muraille iséroise par Valentin Duvert et Ayoub Sriej et le « renard » Dragos Rebiga, auteur de quelques tours de passe-passe dont il a le secret. La défense souffrait, mais Timothée Esson mettait en échec les artilleurs grenats, en sortant même un pénalty. Les ardéchois se payaient donc le luxe de rivaliser et de faire la course en tête jusqu’à la vingt deuxième minute (8-8), avant de céder en fin de première mi-temps pour arriver à la pause avec trois buts de retard (8-11). Un quasi exploit qu’il allait être compliqué de rééditer en seconde période.

Le travail d’usure de la machine iséroise portait ses fruits, et les solutions étaient de plus en plus compliquées à trouver côté ardéchois.  Les visiteurs appuyaient sur l’accélérateur et profitaient des ballons récupérés pour creuser l’écart, et faire enfin respecter la hiérarchie. A un quart d’heure du terme de la rencontre Bourgoin menait 23 à 16. Dès lors, la fin de match devenait anecdotique, et on a profita côté ardéchois, pour donner du temps de jeu aux seize joueurs présents sur la feuille de match. Rhône Eyrieux s’incline au final 34 à 22, avec la satisfaction d’avoir tout donné durant cette rencontre, et en ayant assurément beaucoup appris durant tout ce parcours en Coupe de France.

Pas le temps de rêver toutefois, avec le retour au championnat dès dimanche prochain, avec un déplacement à Lattes.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.