Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


< | >

L’équipe fanion continue sa marche en avant

Publié le 18 octobre 2021 par

L’équipe fanion continue sa marche en avant

En Nationale 3, le match entre l’Entente Rhône Eyrieux-Loriol et Meximieux a tenu toutes ses promesses, sur le plan de l’intensité, de la tactique et de la solidarité côté local (avec toujours un effectif amoindri par les nombreux absents). Les deux meilleures défenses de la poule, et sans doute les deux meilleurs gardiens, se sont livrés à un match tendu, serré et longtemps indécis. Ce sont les visiteurs qui sont le mieux rentrés dans la partie. Avec leurs grands gabarits, leur défense à plat et l’excellent Milan Calic dans les cages (19 arrêts !), ils vont poser de grosses difficultés à l’attaque locale. Heureusement de l’autre côté du terrain, la défense des noirs plus agressive et plus mobile donnaient le change (malgré les 7 joueurs de champ alignés par Meximieux à chaque attaque), alors que Timothée Esson débutait son festival (18 arrêts !) en stoppant un premier pénalty. Le score évoluait lentement mais nos joueurs arrivaient à trouver quelques solutions qui leur permettait de mener à la pause 9 à 6. Il a fallu attendre la deuxième période pour voir enfin les dromardéchois remonter quelques ballons de contre et faire un break définitif. Les joueurs de Sacha Dragic ne lâchaient rien jusqu’au bout et remportaient une belle victoire 21 à 16. Avant une mini-trêve, les noirs devront mettre un dernier coup de collet samedi prochain à Pérignat, une autre équipe en forme de ce début de saison.

En Prénationale, la réserve subit actuellement le trop plein de l’infirmerie locale et a dû s’incliner face à Montélimar 28 à 34. Face à un collectif qui va jouer les premiers rôles cette saison, nos jeunes ne seront jamais très loin, mais vont finir par lâcher prise dans les dernières minutes.

En Excellence AURA, les seniors 3 n’ont pas fait mieux en s’inclinant 29 à 19, à Guilherand. Quant à  l’équipe 4 , alors qu’elle s’acheminer vers une victoire tranquille au vu de la 1ère période, elle l’a laissé son adversaire revenir dans la partie et a dû partager les points : match nul 21-21 contre St Donat.

Rien à faire pour les -18 ans

Les -18 ans CF recevaient le leader Montpellier ce dimanche aux Gonnettes. Si l’issue du match faisait peu de doute, les joueurs de Bastien Gaudevin vont vendre chèrement leur peau en accrochant les héraultais durant une mi-temps. Avec une défense agressive et un Loris souvent déterminant, les noirs vont surprendre la défense adverse à de nombreuses reprises, pour arriver à la pause sur le score de 12 à 16. Hélas, comme redouté, la vitesse des visiteurs va avoir raison de la détermination des nôtres en seconde période. Le score final de 16 à 32 est lourd, mais nos jeunes ont pu toucher du doigt l’exigence que requiert ce niveau de jeu.

De leur côté, les -18 ans AURA se sont bien battus, mais ont dû s’incliner de peu face à Montélimar 25 à 27.

A Montélimar, les -17 ans AURA se sont inclinés 29 à 23. Mal partis, avec déjà un retard de six buts à la pause (15-9), ils vont s’accrocher et revenir en seconde période (24-22 à 10’ de la fin de match) avant de céder en fin de match.

Les -15 ans AURA confirment

Pour leur dernier match aller, les jeunes de Corentin Poux sont allés s’imposer à St Etienne, concurrent direct pour la première place, sur le score sans appel de 39 à 28. A mi-parcours, ils ont fait un grand pas vers la qualification en Excellence AURA, avec quatre points d’avance sur le second.

Les -13 ans ont brillé pour leur 1ère à domicile

Belle victoire des -13 ans filles face à Chabeuil 15 à 12. Bien qu’évoluant à six toute la partie, elles vont dominer les drômoises, en prenant le meilleur dès la première période et en résistant courageusement ensuite à leur retour. Beaucoup plus dynamiques et collectives, elles obtiennent donc une victoire amplement méritée.

Après une sévère déconvenue le week-end dernier, les -13 ans garçons ont signé également une belle performance en dominant Privas 30 à 15. Et pourtant le début de match fut compliqué et plutôt en faveur des visiteurs jusqu’à la pause. Sans se décourager nos bleus vont finir plus fort et virer à la pause 12 à 11, un peu contre le cours du jeu. Les prémices d’une seconde période où les joueurs de Rhône Eyrieux vont balayer les visiteurs. Plus mobiles, plus précis, beaucoup de ballons récupérés par Melvyn et Jules, et beaucoup de contre-attaques victorieuses, l’écart va enfler jusqu’au coup de sifflet final.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?