Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


2019-2020
News
Interview Bastien Gaudevin
< | >

Interview Bastien Gaudevin

Publié le 13 septembre 2019 par

Interview Bastien Gaudevin

HBRE: Bonjour, pour ceux qui ne te connaitrais pas encore, parles nous de toi, de ton parcours handball ainsi que ton parcours au HBRE.

Bastien Gaudevin: Bonjour, je suis Bastien Gaudevin, responsable sportif du club. Je suis Bourcain (bourg les valence), j'ai donc commencé le handball il y a une vingtaine d'année au Valence handball, j'y ai suivi le parcours classique en évoluant au niveau régional puis en -18 CF. Mais plus que de jouer,  j'avais déjà un véritable interêt pour la gestion de groupe, j'étais capitaine et j'ai commencé à entrainer à 17 ans. En senior, malgré la proposition de continuer mon parcours de joueur en réserve j'ai préféré me tourner véritablement vers le coaching. En 2009, apres l'obtention de mon diplome je suis devenu le premier salarié "sportif" de l'histoire du HBRE. Un club que je n'ai pas quitté depuis.

Quel est ton rôle au sein du club?

Je suis tout d'abord salarié, après ma fonction première est la gestion et la coordination du secteur sportif et prioritairement des jeunes. Je n'ai pas de rôle sur les équipes senior. Je vais donc dans les écoles et organise les tournois Henri Bouvier (dit tournoi des écoles) à chaque fin de saison. Je suis responsable de l'option hand au college de la voulte avec lequel nous sommes devenus champion de france en 2019 grâce aux jeunes filles. Ce titre est le premier pour le college et la ville, mais c'est aussi la récompense de toute une politique de fond mené en faveur des plus jeunes et démarré sous la présidence de Bernard Barrallon et continué avec l'équipe actuelle mené par Nicolas Lefebvre. Enfin, je suis l'entraineur des garçons à la section sportive du lycée Vincent D'Indy de Privas. A coté de ça j'encadre les -15 ans en entente avec Loriol.

Depuis ton arrivée le club connaît une progression constante, avec notament l'arrivée des 18 en championnat de France l'an passé (une première le club), dis nous comment le club a pu progresser jusque là?

Lors de mon recrutement le HBRE venait de descendre en PN pour l'équipe 1 et en départemental pour l'équipe reserve. Les jeunes n'était pas non plus au mieux avec de large baisse d'effectif surtout chez les tout petits. L'objectif de mon emploi était de redynamiser le secteur jeune pour monter en niveau chez les adolescents et se servir de ce vivier chez les seniors. C'etait un projet à long terme; voir très long terme pour une association de notre niveau. Petit à petit les effectifs en -12 ans et -14 ans ont gonflés. Le niveau d'encadrement a été maintes fois récompensé avec les premiers label d'or d'école de handball. Puis nous sommes intervenus auprès du collège et avons ouvert une option sur les 4e et 3e apres le "titre" de vice champion UNSS en 2016, avec ensuite l'évolution que vous connaissez. Le fait d'augmenter le nombre permet forcement d'augmenter le niveau et nous avons cibler plusieurs générations (2001, 2002, 2003) capable de nous faire accéder au plus haut niveau. Les projets dans des associations sportives sont souvent le fruit d'abord d'une volonté forte des dirigeants, ensuite il est plutôt aisé, quand on vous donne les moyens de mener à bien les actions avec ce soutien.

Après t'être occuper des 18 championnat de France l'an passé, tu reviens sur les plus jeunes, comment sont quantitativement et qualitativement les effectifs de ces équipes jeunes?

La gestion des -18CF m'a permis de comprendre que la qualité de jeu ne dépendais pas que de douze joueurs, et nous devons faire monter en niveau toute une serie de génération afin de pousser les plus âgés à toujours se dépasser. L'investissement au lycée et l'entente avec loriol sont aussi deux moyens de continuer à progresser et surtout de pérenniser nos niveaux de jeu excellence. Cela doit nous permettre de faire évoluer nos joueurs sans rien envier aux clubs voisins. Les -15 ans que j'encadre sont le début de l'histoire entre nous et Loriol, c'est de là que doivent partir les choses et à partir de cette âge que la relation doit devenir logique. L'équipe est équilibrée avec quatre gauchers dans le groupe et trois gardiens. Il y a de la concurrence à tous les postes avec une petite dizaine de selectionnés départementaux et aussi une dizaine de membre de section ou option handball, l'objectif est de se qualifier en -17 AURA pour l'an prochain. Ce sera forcement compliqué dans une poule ou nous devons terminer aux deux premieres places avec le Valence HB, Montélimar et HB Guilherand Granges. Mais je suis sur que nos adversaires se disent la même chose et que nous serons nous mettre au niveau.

Comment vois-tu ton futur au HBRE, ainsi que le futur du club?

Le futur on ne le vois pas, on le provoque ! Ce sont nos projets d'aujourd'hui, l'investissement que l'on fera, les moyens que l'on aura qui dicteront la suite. Des rêves et des ambitions j'en ai énormément pour ce club qui est devenu depuis 10 ans, mon club. Je ne m'imagine pas défendre d'autres couleurs que le bleu et le orange de Rhone Eyrieux... sauf peut etre le Noir de l'entente avec Loriol [rire].

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.