Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


< | >

Ce week-end marquait la reprise des Championnats de France

Publié le 11 septembre 2022 par

Ce week-end marquait la reprise des Championnats de France

Bons débuts en Nationale 3

Les joueurs de Didier Plat faisaient leurs débuts en Championnat de France Nationale 3, en recevant St Genis Laval, une équipe qui s’est débattue dans le bas du classement la saison dernière…mais qui s’est bien renforcée à l’intersaison. En allant chercher à Meximieux, un pivot au gabarit intéressant, mais surtout un des meilleurs gardiens de la poule, en la personne de l’expérimenté Milan Calic.

Du côté de l’Entente Rhône Eyrieux-Loriol peu de mouvement, mais le retour de blessure après un an d’arrêt de Sami Debbache…qui malheureusement laissait sa place à l’infirmerie à Mahé Sauvage (meilleur buteur l’an dernier).

Dès l’entame de match les attaques des locaux vont souvent venir butter sur le gardien rhodanien, bien aidé il est vrai par une défense agressive. Et malgré les efforts de Timothée Esson dans les cages, les noirs ont été dominés durant toute la première période, avec beaucoup d’échecs au tir et de la fébrilité dans le jeu. La bonne rentrée de Maxime Papile à la mène, permettra de rester dans la partie, mais c’est grâce à un 3-0 dans l’ultime minute que les dromardéchois vont limiter les dégâts et rentrer aux vestiaires sur le score de 11 à 12. Le duel entre les deux meilleurs gardiens de la poule de la saison passée tenait toutes ses promesses : 9 arrêts pour Calic, 10 arrêts pour Thimothée Esson, qui avait écœuré les ailiers visiteurs !

Dès la reprise, les coéquipiers de Steven Bailly vont hausser leu niveau de jeu, en particulier au niveau de la défense. Les nombreux ballons récupérés vont enfin alimenter des montées de balles victorieuses. St Genis Laval et son gardien, se montraient soudain moins sereins, et les locaux prenaient enfin le match en main en menant 18-14 à la trente huitième minute, après une réalisation de Sami Debbache, plus en réussite. Malgré une tentative de retour, les lyonnais vont baisser pavillon en fin de match, à l’image de leur gardien auteur de seulement trois arrêts après la pause, alors que Thimothé Esson continuait son festival en finissant la partie avec vingt deux arrêts ! L’écart enflait pour se terminer sur une belle victoire 27 à 19.

De quoi bien lancer une saison qui s’annonce palpitante dans une poule 7 très relevée, avec de nombreuses équipes qui se sont renforcées à l’inter-saison. Le déplacement à Pérignat, dimanche prochain, nous en dira plus sur le potentiel de l’équipe.

Moins de réussite pour les -18 ans

Les -18 ans Championnat de France entamaient leur saison par un sommet, en se rendant à Chambéry. Nullement impressionnés, nos jeunes vont bien rentrer dans le match en scorant les premiers. En prenant le score (0-2), puis en rivalisant durant un quart d’heure, les joueurs de l’Entente vont un moment entretenir l’illusion, mais progressivement baisser de rythme en fin de première période, pour arriver à la pause avec un débours honorable de six buts (21-15). Mais les dromardéchois vont être dépassés par le collectif savoyard en seconde période, et subir au final un lourd revers (49-26). Il faudra se reprendre dès samedi prochain avec la réception de Grenoble.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?