Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


< | >

Programme réduit

Publié le 26 octobre 2020 par

 Programme réduit

Entre les championnats jeunes qui faisaient relâche pour cause de vacances scolaires, les championnats nationaux arrêtés pour deux semaines (à l’exception des jeunes) et les arrêtés préfectoraux de fermeture de gymnase (à l’exception des jeunes), le programme de ce week-end s’est réduit à un seul match, en -18 ans Championnat de France.

Nos jeunes recevaient le leader, Nîmes. Pensionnaires du pôle espoir nîmois, les jeunes gardois sont régulièrement dans les phases finales de cette catégorie, et l’issue du match ne faisait pas vraiment de doute. Il s’agissait donc avant tout de faire bonne figure ; se mesurer à ce type d’équipe reste toujours formateur.

Le capitaine Elie Vallin va ouvrir le score et permettre une bonne entame de match des dromardéchois, qui mèneront 2-0 après deux minutes de jeu.  La réaction gardoise ne se fera pas attendre, dominant nos jeunes tant en attaque qu’en défense pendant un quart d’heure (5-15). Souvent en échec au tir face au gardien nîmois, l’écart grimpera même à douze unités (6-18) à la vingtième minute. Alors qu’on pouvait craindre le pire dès cette première période, les blacks vont avoir une réaction d’orgueil. Une meilleure défense, des ballons récupérés, quelques contre réussis, ils vont à leur tour infliger un 6-1 aux visiteurs, pour revenir à 12-19 à cinq minutes de la pause. Pas assez toutefois pour inquiéter une équipe gardoise maître de son sujet, qui va reprendre sa marche en avant, virer à la mi-temps avec huit buts d’écart (14-22), pour accentuer son avance en seconde période. Tout en étant dominé, nos jeunes vont montrer quelques belles phases de jeu, à l’image de Karl Liard qui prendra régulièrement le dessus sur son vis-à-vis et sur le gardien adverse, en nous gratifiant de quelques roucoulettes. Ou encore de la bonne rentrée d’Arthur Borot qui n’hésitera pas à aller défier l’agressive défense visiteuse, en passant par le but de 40m de Rémi Chambonnet depuis ses cages.

Le score final de 26 à 45 est lourd, mais révélateur de la différence de niveau entre les deux équipes. L’équipe doit apprendre de ces défaites pour progresser. Les déficiences sont certes physiques et techniques, mais également mentales. La différence d’agressivité (dans le bon sens du terme) était criarde entre les deux collectifs.

Le week-end prochain, pas de compétition. Pour la suite, les compétitions jeunes devraient continuer dès le 7 novembre….à suivre.

 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?