Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


2019-2020
News
Interview Estelle Fournier
< | >

Interview Estelle Fournier

Publié le 21 décembre 2019 par

Interview Estelle Fournier

HBRE: Bonjour, peux tu te présenter en quelques mots et nous raconter ton "parcours" dans le handball?

Estelle FOURNIER: Je m'appelle Estelle FOURNIER, je suis arrivée en Ardèche par amour mais je suis originaire du Jura. J'ai 2 enfants dont un handballeur. Je n'ai jamais joué au handball si ce n'est durant mes années collèges et lycées. J'ai commencé à franchir la porte du gymnase des Gonettes lorsque mon fils Célestin a commencé le hand en 2010. Depuis je me suis investie aussi bien aux tables de marques, qu'à la buvette, aux casse-croûtes des joueurs, etc. Je suis également membre du Conseil d'Administration du comité bi-départemental Drôme Ardèche de handball et j'oeuvre pour la féminisation dans la ligue AURA.

Peux tu nous dire quel est le rôle d'une vice-présidente?

Mon rôle au sein du bureau du HBRE consiste à gérer l'enregistrement des paiements des licences mais aussi à traiter avec les autres membres du bureau les problèmes rencontrés par des joueurs, des entraineurs, des salariés, des parents. Je participe aux choix d'animations, d'évolutions du club.

Tu t'occupes surtout du côté administratif du club, peux tu nous parler des futurs événements du HBRE cette saison?

Les événements à venir en 2020 sont tout d'abord le loto qui aura lieu le samedi 11 janvier à la salle des fêtes de La Voulte, c'est un événement très important pour la vie du club. Ensuite, il y aura une vente de boudin, caillettes, ...devant l'office du tourisme de La Voulte le dimanche 16 février. Début mars, nous allons proposer quelques animations autour de la femme dans le sport. Et pour terminer l'année, le club proposera à tous ces adhérents une fête estivale dont la date n'est pas encore fixée.

Samedi 14 septembre a eu lieu la première séance de Baby Hand au sein du HBRE, comment est venue cette idée, pourquoi la mettre en route et qu'apporte t elle au club?

La FFHB et la ligue "poussent" les clubs à développer le babyhand. Au mois de mai dernier, j'ai pu assister à une séance de babyhand au club de Guilherand-Granges et j'ai trouvé cette activité magique tant elle permet de construite et/ou renforcer un lien parent/enfant. Ensuite, le comité départemental a proposé une formation d'une journée à laquelle j'ai participé et de là, avec l'accord du bureau directeur du HBRE, nous avons communiqué dans les quotidiens, aux forums des associations, à la crêche sur le démarrage de l'activité babyhand le samedi matin. Nous avons 23 licenciés dans cette section et tous les samedis matins, le gymnase se remplit de rires d'enfants, c'est le bonheur aussi bien pour les enfants que pour les parents et les animateurs. Pour le club, c'est peut-être le moyen de faire plus participer les parents aux activités du HBRE puisque dès le début ils sont sur le terrain, l'avenir nous le dira !
 

Donc le baby hand cette saison, as-tu d'autres objectifs pour le futur?

Des idées, j'en ai toujours en réserve, mais je pense qu'il serait déjà prudent de péréniser le babyhand avant de penser au handfit ou sandball ou beach-handball. On peut aussi prévoir des choses plus simples telles qu'une sortie sur un match de LNH, avis aux volontaires pour l'organisation !

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.