Handball Rhône-Eyrieux Ardèche


2019-2020
News
Interview Sami Debbache
< | >

Interview Sami Debbache

Publié le 24 mars 2020 par

Interview Sami Debbache

Présentation
Quel est ton parcours sportif, scolaire, professionnel ? Femme ? Enfants ? Chien ? Chat ? Enfin dis nous qui tu es ?
Mon parcours sportif commence véritablement avec mon entrée en section sportive à Valence (contre toute attente). J’y progresse à mon rythme, passant par les -18CF, la Nationale 3 et 2, puis finalement j’intègre l’équipe 1 pendant deux ans, avant de rejoindre le HBRE la saison dernière.

Pour ce qui est de l’école j’ai toujours été un bon élève, avec des facilités. Je ne travaillais donc pas tant que ça. J’ai eu mon bac S, et après 3 ans de prépa maths/physique j’ai intégré l’école d’ingénieurs de l’INSA à Lyon. À la sortie j’ai joué au hand et travaillé au centre culturel des Clévos, avant de partir quelques mois avec ma copine en Martinique. Maintenant je suis prof de maths au collège de Loriol, du moins jusqu’à la fin d’année scolaire.

Ta principale qualité ?

Mon empathie.
 

Ton pire défaut ?

Sans aucun doute : la gourmandise !
 

– En dehors du handball quelles sont tes passions ?

J’aime beaucoup lire, surtout des BD et des romans graphiques en ce moment. J’écris également. Je regarde souvent la Premier League, en particulier Liverpool, en attendant d’y aller voir un match (bientôt j’espère !). Je suis pas mal branché jeux vidéo, sport sous toutes ses formes, escape game, jeux de société.

Ton film préféré ?

C’est un film d’animation, que j’ai vu plusieurs dizaines de fois étant plus jeune, et que je prends plaisir à revoir de temps à autre : Princesse Mononoké, d’Hayao Miyazaki.
 

– Ton artiste préféré ?

Zidane. On peut le mettre dans cette catégorie, non ?

TOI ET TES COEQUIPIERS
 

– Le plus chambreur ?

Timothée Esson, juste devant Jordan Chazallet, qui aime bien crier après m’avoir contré.
 

– Le plus fashion du vestiaire ?

J’hésite entre Djibril Sene, toujours impeccable, et Timothée Esson et ses fameuses Crocs fourrées…
 

– Le plus technique ?

Valentin Duvert, qui humilie régulièrement les gardiens adverses avec son chab’ de l’espace.
 

– Le plus joyeux ?

Ludo qui l’est toujours, sauf quand il reçoit la coupe de la honte pour avoir encore raté un lob en contre-attaque !

Le plus intelligent ?

Valentin Duvert. Le seul avec qui je peux jouer à la coinche sans que ce soit Bagdad.
 

– Le plus grincheux ?

Rebi !!! Il râle, mais arrive toujours à rendre ça drôle.
 

– Le plus fayot ?

Je ne dirais pas fayot, mais travailleur, et ce serait pour parler de Mathias.
 

– Le roi de la 3ème mi-temps ?

Pas évident d’en ressortir un seul !
 

– Celui qui parle tout le temps ?

Timothée. Il doit même parler aux poteaux quand on est en attaque de l’autre côté du terrain.
 

– Celui que l’on entend jamais ?
 

Julien Lefebvre, qui bosse en silence.
 

TOI ET LE HAND
 

Qui est le meilleur joueur de tous les temps pour toi ?

Je n’ai pas une culture hand très développée, j’en regarde peu à la télé, alors difficile pour moi de répondre à cette question.
 

– Quel match de hand t’as le plus marqué ?

Dans les souvenirs récents, un match de -15 auquel j’ai participé en tant qu’entraîneur. On n’avait pas de gardien et Reda, pourtant pivot, était passé aux buts et avait fait une grosse partie. On gagne d’un but, victoire à l’arrachée, c’était super.
 

– Le joueur que tu aurais voulu être ?

Il y en a deux : Bastien Lamon et Romain Scotto. Deux demis pas grands, mais avec des qualités de passes et d’organisation du jeu incroyables.
 

– Le joueur que tu n’aurais pas voulu être ?

Un joueur arrogant, chambreur, vicieux. J’espère ne pas l’être.

Quel est ton meilleur souvenir en tant que handballeur ?

La victoire en finale de championnat UNSS avec la section sportive. Parce qu’on gagne au but en or, après un match au scénario dingue, et avec une équipe où on était tous super potes. Avec le verre de champagne offert par la prof d’EPS pour conclure tout ça.

Ton club préféré ?

Je n’en ai pas. J’ai seulement une petite affection pour le VHB, où j’ai été formé, mais rien de plus. Sinon c’est LIVERPOOL !
 

– Le geste technique que tu préfères ?

La passe, sous toutes ses formes.
 

– Ton 7 idéal ?

Ça serait une équipe avec surtout des copains. Dans les buts Théo Karoubi, qui joue en N2 à Cournon. Puis de droite à gauche : Fares Naï – Mathieu Chasseboeuf (Saint Egreve) – moi (sinon ça sert à rien) – Benjamin Hilaire – Thomas Sagnard. Et pivot Ludovic Pionchon.

TOI ET LE HBRE

 

Que représente pour toi le HBRE ?

Pour moi c’est un club de copains, un club familial.
 

– Que peut-on te souhaiter pour cette fin de saison ?

Simplement de remporter le plus de matchs possibles, si possible avec la manière, et en prenant un maximum de plaisir.
 

– Quels sont tes objectifs cette saison au club ?

Je n’ai pas d’objectifs personnels, je ne fonctionne pas comme ça. Maintenant que j’ai retrouvé du bras, ça me ferait juste plaisir de marquer fréquemment, moi qui n’y suis pas habitué.

Pour finir, tu aurais envie de faire passer un message ?

Serge, on n’a plus de colle.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.